IHC 2014 – Symposium ProMusa ‘Révéler le potentiel génomique de la banane’

fei_watermarkLa séquence du génome du bananier, récemment décrypté, donne accès à plus de
36 000 gènes de la plante, ce qui permet d’identifier les gènes responsables de caractères particuliers, tels que la résistance aux maladies, le nanisme, la qualité des fruits et bien d’autres, et d’ouvrir de nombreuses opportunités nouvelles et passionnantes.

L’objectif du symposium ISHS/Promusa, l’un des symposia du Congrès International d’Horticulture 2014 qui s’est tenu à Brisbane, en Australie, du 17 au 22 août dernier,  était de faire le point des efforts de recherche en cours avec l’impact du génome récemment séquencé, et comment cela a influencé divers domaines de la recherche sur la banane. Une attention particulière a été portée sur la race tropicale 4 de la fusariose, qui est déjà un problème majeur en Asie et constitue une menace grave pour la production bananière en Afrique et en Amérique latine. La contribution de la banane à la santé humaine et la nutrition a également été soulignée, notamment en ce qui concerne les bananes du Pacifique.
La plupart des présentations faites au cours ce symposium sont maintenant disponibles sur le site web de Promusa.